Partager, , Google Plus, Pinterest,

Championnats du monde de DH à Val Di Sole : Danny Hart et Rachel Atherton sont les nouveaux champions du monde

+ le replay + résultats

Les Championnats du monde de DH viennent de s’achever en apothéose à Val Di Sole en Italie où les meilleurs descendeurs mondiaux se sont donnés rendez-vous, sur la piste mythique italienne de 2.2km, très technique, piégeuse, poussiéreuse et fuyante. Pour s’imposer dans de telles conditions, il fallait trouver le bon rythme et surpasser tout le monde techniquement… A ce jeu là, les anglais ont été imbattables dans les catégories reines.

Championnats du monde de DH à Val Di Sole

Doublé anglais, triplé pour Mondraker et quatre podiums pour les français

Avec une deuxième partie de saison de folie caractérisée par trois victoires consécutives en Coupe du Monde (Lenzerheide, Mont-Sainte-Anne et Vallnord), Danny Hart a confirmé sa super forme du moment en revenant dans l’élite. Après son titre mondial et sa course dantesque à Champéry il y a plus de cinq ans, l’anglais s’offre son deuxième sacre mondiale de sa carrière amplement mérité et de quelle manière !. Avec un pilotage d’une précision chirurgicale, donnant l’impression de survoler tous les obstacles avec une aisance technique impressionnant, l’anglais signe logiquement le meilleur temps en 3″32″484. Il devance son coéquipier et compatriote Laurie Greenland avec plus de 2″927 d’avance. Une belle surprise et un bel exploit pour ce jeune prodige âgé à peine de 19 ans, qui en sera pas à son premier podium chez les élites, c’est certain…

Championnats du monde de DH à Val Di Sole

Merci à tous ceux qui sont derrière moi : au staff de l’équipe de France, à ma famille… Aujourd’hui j’étais vraiment au meilleur de ma forme alors qu’en Andorre j’avais tendance à “décroitre” tout le week-end. Là, j’étais juste bien.

Florent Payet
Florent Payet
Pilote Vvr-Srsuntour-Mondraker

Pour fermer la marche, la « surprise » est également venue du français Florent Payet qui offre le triplé à Mondraker au guidon de son Summum carbon. Le Réunionnais se permet de damer le pion aux cadors de la discipline avec l’une de ses plus belles courses de sa vie, lui qui a songé d’arrêter sa carrière l’année dernière. Un magnifique résultat quand on voit la technicité de la piste et qui a donné du fil à retordre aux sérieux prétendants (chutes, crevaisons, casses mécaniques…). Dernier à s’élancer sur la piste, Aaron Gwin voit sa roue se déjanter sur la bas du parcours, l’empêchant de remporter son ultime titre qui lui manquait à son palmarès. Ou bien Loïc Bruni qui ne pourra défendre son titre à cause d’une crevaison de la roue arrière. Du côté des autres français, Rémi Thirion a connu un soucis mécanique et Amaury Pierron se crash lors de sa course. La troisième place revient à l’australienne Tracey Hannah qui repart avec la médaille de bronze.

La roue arrière déjantée d'Aaron Gwin. Photo : Kabelleira
La roue arrière déjantée d’Aaron Gwin. Photo : Kabelleira

Championnats du monde de DH à Val Di Sole

Chez les femmes, c’est sans surprise qu’on retrouve Rachel Atherton qui s’adjuge son quatrième titre mondial de sa carrière(2008, 2013, 2015 et 2016). Une énième victoire qui résume sa formidable saison et sa dominatrice sans partage sur la descente mondiale. La seule qui a pu espérer la battre aujourd’hui est venue de Myriam Nicole du team Commençal qui s’offre une très belle seconde place. Un très beau résultat pour la française qui conclut en beauté une saison très moyenne, voir décevante, alternée de nombreuses blessures et de contre-performance.

Championnats du monde de DH à Val Di Sole

Championnats du monde de DH à Val Di Sole

Du côté des Juniors, le canadien Finnley Iles est le nouveau champion du monde junior. Il devance son compatriote Magnus Manson qui signe le 2ème temps à 3″796. La médaille de bronze revient au français Gaëtan Vige qui n’a pas démérité sa troisième place, même si il avait les moyens de remporter le titre, au vue de sa superbe saison cette année. Chez les filles juniors, Alessia Missiaggia remporte le titre, sur ses terres italiennes, en 5’29″011. Elle devance l’américaine Samantha Kingshill de 11″946 secondes et la française Flora Lesoin de 25″960 secondes.

Championnats du monde de DH à Val Di Sole

Championnats du monde de DH à Val Di Sole

Résultats Hommes Élites (à télécharger ici):

Résultats Femmes Élites (à télécharger ici):

Résultats Hommes Juniors (à télécharger ici):

Résultats Femmes Juniors (à télécharger ici):

Photos : Cerveny / UCI
Source : UCI