Partager, , Google Plus, Pinterest,

Tomas Slavik remporte l’Urban DH 2016 de Grasse (vidéos)

Organisé en France une descente urbaine est un défi des plus complexes, la pression de la météo y aura rajouté un sacré piment avec cette pluie qui à tout moment aurait pu transformer les ruelles de Grasse en torrent. Dès la fin de matinée, d’obscurs nuages auront fait leur apparition et quasiment plongé la ville dans l’obscurité en fin d’après-midi. Sur un goudron glissant, mais par miracle sans trombes d’eau, c’est une foule importante qui sera restée jusqu’à la nuit noire tout au long de ces 1 km d’un tracé complètement fou pour admirer les 80 riders de cette 3e édition de l’Urban DH de Grasse.

urban-dh-grasse-2016-2

Après avoir été « King of Crankworx » cette saison, le tchèque Tomas Slavik mérite bien aussi celui de « King of Grasse ». Poussé dans ces derniers retranchements par des riders français si enthousiastes d’avoir un tel évènement à domicile, mais aussi par des pilotes étrangers n’ayant pas hésité à faire le déplacement, le rider Ghost/Red Bull réussira l’exploit de passer sous la barre des 2 minutes dans son second run. De quoi renverser la foule de bonheur et rendre incrédules les autres participants qui se demandent encore comment ce fut possible d’aller aussi vite.

urban-dh-grasse-2016-5

Derrière, que ce soit Camille Servant (Tribe Sport Group), Pierre Thevenard (Pivot Cycles) , Sébastien Claquin ( Rocky Mountain Urge) , Ben Moore (Orange Bikes), Petteri Leivo, etc.., tous auront donné le maximum, mais Slavik était intouchable. Dans la super finale, la folie envahie encore plus Grasse avec des riders évoluant quasiment dans la nuit et plongeant littéralement dans des trous noirs sur certains passages. Il y avait les légendaires épreuves de Taxco ou Valparaiso, une autre page de la l’histoire des Urban DH à été écrite hier à Grasse en France….

Le run de Tomas Slavik

Le run de Sebastien Claquin


Résultats complets des deux runs

Photos : TDG Photography
Source : Communiqué de Xtrem Events